Voici une sélection de questions commentées qui sont régulierment utilisées durant les entretiens de recrutement et les types d’informations qu’elles appellent.

#1 : quels sont vos centres d’intérêts ? 

S’ils s’expriment en termes de loisirs (habituellement d’ailleurs), ils peuvent être grand révélateur de la personnalité du candidat et des qualités auxquelles il fait appel au quotidien. Toutefois, ces informations ne sont pertinentes qu’en comparaison aux attitudes et qualités professionnelles correspondantes au poste à pourvoir. 

Cette question permet d’apprécier le temps consacré aux activités extra-professionnelles et au-delà d’identifier des susceptibles intérêts à l’avantage du poste (ou de façon générale pour l’entreprise). 

#2 : quel est le dernier livre que vous avez lu ? 

Certains emplois requièrent du titulaire du poste d’être constamment aux faits de l’actualité (juridique, sociale, politique, économique ou spécifique à un secteur d’activité) surtout s’ils sont décisifs pour l’entreprise. Cette question permet d’apprécier la capacité du candidat à suivre l’actualité et de s’en faire une idée.

#3 : Quels sont vos qualités ?

Cette question invite deux types de réponses. Premièrement, le candidat énonce ces qualités. À ce stade, il est pertinent de faire une similitude de ces qualités d’avec ceux du poste à pourvoir. Secondement, c’est d’un autre niveau de difficulté que le candidat puisse argumenté ces qualités en les illustrant de situations professionnelles ou sociales vécues. Souvent, la majorité des candidats pêchent à ce dernier niveau, car les qualités énoncées sont exprimées au pif ou n’ont aucun lien direct avec le poste. C’est aussi une bonne manière de tester l’intelligence, la logique et l’esprit stratège du candidat en fonction du degré requis par le poste.

#4 : Que pensez-vous de votre dernier employeur ? 

L’interprétation de cette question appelle plusieurs commentaires. D’abord, elle permet d’apprécier les valeurs humaines et la conscience professionnelle du candidat sachant que dans un principe communément admis, il n'est pas bon de dénigrer son ancien patron sur des faits subjectifs. Ici l’expression de loyauté prend tout son sens. 

Ensuite, elle donne une idée de la personnalité des anciens employeurs en comparaison avec le nouveau employeur surtout si ce dernier est connu comme une personne difficile. Au-delà, cette question permet au recruteur d’apprécier les moyens mis en œuvre par le candidat pour gérer les difficultés relationnelles en comparaison avec celles du nouveau poste.

#5 : Comment imaginez-vous votre situation professionnelle dans 5 ans ?

Cette question intéressante et subtile permet de sonder le degré de motivation du candidat et d’apprécier dans ce projet professionnel qu’il énonce, la place de l’entreprise pour laquelle il est en train d'être interviewé. C’est aussi une excellente occasion pour noter les facteurs de motivation du candidat à court et moyen terme.

#6 : Que pensez-vous apporter à notre entreprise ? 

Une des questions les plus prisées des recruteurs… Le candidat ne peut y apporter de réponse réaliste (ou objective) que dans la mesure où il s’est efficacement préparé à l'entretien. Donc c’est entre autres ; un moyen de vérifier que le candidat s’est documenté et informé à suffisance sur l’entreprise. Mais au-delà elle permet de s'assurer que le candidat perçoit bien les enjeux inhérents du poste à pourvoir. 

Dans ce genre de contexte, les candidats les plus appréciés sont ceux qui arrivent à donner des réponses orientées résultats.

 

Arnold MININGOU

Responsable Développement RH

Global Business Group